passion-beaute
Home Mes Commerçants Une grande attente pour un Petit Comptoir

Saint Aug’ en rêvait, Olivier Boyer va le faire… Ouvrir place de l’église un restaurant- salon de thé, idéal dans ce décor de village.

Une place de village avec sa mairie, son église, sa salle des fêtes, son école… Manque à ce tableau traditionnel une pièce indispensable : le bistrot restaurant !

Cela fait des années que la place de Saint-Aug’ attend qu’un intrépide commerçant ouvre ce type de commerce. Cette attente va prendre fin prochainement puisqu’à compter du jeudi 10 octobre, le Petit comptoir aura pignon sur rue. Sur ce petit comptoir, il n’est pas prévu de servir l’apéro aux amateurs de Martini et autres 51. La proximité d’un lieu de culte et des écoles n’a pas permis au gérant de disposer d’une Licence IV qui autorise ce type de prestations.  Du vin, et du bon, et même du Champagne à bulle pourront être servis mais seulement au moment des repas.  L’ouverture de ce restaurant est une volonté de la mairie de quartier. Elle n’a été possible que grâce à la refonte des bâtiments municipaux qui faisaient face à l’église.

Saint-Aug’ possède désormais une mairie de quartier digne de ce nom, des salles de réunion, une salle des fêtes, une bibliothèque toute neuve et son Petit comptoir.

Pour arriver à ce résultat, Jean-Louis David, l’élu du quartier, a lancé un appel d’offre auprès des professionnels intéressés par ce pas-de porte.

C’est Olivier Boyer qui a remporté la timbale. Déjà patron du Comptoir-cuisine situé place de la Comédie, il a été tenté par l’aventure Saint-Aug’ : «L’endroit est charmant, la demande est forte, à nous de proposer une cuisine conforme à la clientèle de proximité et plus si affinité».

Pour y parvenir, il fait confiance à ses valeurs sûres, comme son ancien responsable du Café du port dont il a été un temps le propriétaire. Un jeune cuisinier qui a fait ses classes au Saint-James, Morgan Géraud, le secondera en cuisine.

Les convives auront une idée précise de la dextérité du chef puisque l’aménagement prévoit une cuisine ouverte sur la salle du restaurant. Une vingtaine de places assises seront disponibles et une terrasse a été autorisée par l’adjoint chargé de ces questions à la ville de Bordeaux, un certain… Jean-Louis David. Tout était paraît-il en règle, ouf, qu’auraient dit les gazettes !

Olivier Boyer a opté pour une formule « 3 en 1 », avec une entrée, un plat, un dessert servis en même temps pour une quinzaine d’euros.

À la carte, un choix d’entrées, de plats et de desserts sera également proposé.

L’après-midi, le Petit Comptoir se transformera en salon de thé, d’orangeades et de glaces. L’objectif est de séduire la clientèle des parents venus chercher leurs enfants à l’école. Une formule café du matin est aussi envisagée.

Le nouvel ensemble mairie-salle des fêtes-commerces sera en fête le 14 octobre, le jour de son inauguration en présence d’Alain Juppé.

Le Petit comptoir - 20 place de l’Eglise
Tél : 05 56 56 98 07

Commenter cet article