alpierre-immo
Home Mon Quartier Chartrons Jean-Pierre Gauffre, un humour very hotte

Espiègle chroniqueur de Radio France ( France Info et France Bleu Gironde) Jean-Pierre Gauffre est l’auteur de savoureux petits dictionnaires édités par la docte maison Feret. On attend celui sur Bordeaux à la mi-octobre et pour patienter, J-G G. nous ressert une nouvelle édition ( sous-titrée seconde vendange) de son Petit Dictionnaire de la Vigne et du Vin. En voici quelques extraits en guise de dégustation. 

Aspirine : Complément indispensable des soirées dites arrosées -mais pas d’eau – au lendemain desquelles l’homme éprouve la désagréable sensation d’avoir l’intérieur du crâne colonisé par des kangourous forgerons. A consommer sans modération pour revenir à un état normal.

Caviste : Commerçant spécialisé dans la vente du vin, contrairement à l’arabe du coin qui vend aussi du céleri en branche et des piles électriques. On le visite souvent avant son heure de fermeture pour acheter au dernier moment la bouteille qu’on apportera chez des amis le soir même. Ne pas s’étonner dans ce cas qu’il nous vende n’importe quoi pour fermer boutique plus vite. Le caviste a, lui aussi, une vie de famille.

Chambrer : Action que l’on réserve aux bouteilles de vin rouge et aux joueurs du PSG.

Classement : Truc encore plus compliqué à comprendre que le manuel de montage d’une centrale nucléaire. Si l’on a pas fait œnologie première langue, on est perdu.

Confrérie : Secte entièrement vouée à l’adoration du Dieu Bacchus. Les confréries s’identifient à leur robe de chambre ridicule, à leur galurin dément et à leurs rites étranges curieux croisement entre la secte des Raéliens et Jean Reno-Godefroy de Montmirail dans les Visiteurs.

Courtier : Parasite de la vigne dont aucun traitement connu n’est jusqu’à présent venu à bout. Un type qui, moyennant une substantielle commission, est juste là pour signaler à un négociant qu’il y a du vin à vendre dans le secteur et à un viticulteur qu’il y a quelqu’un, pas très loin, prêt à le lui acheter, franchement cela ressemble à une escroquerie.

Gel : Moyen très rapide de vendanger. Le gel est, avec la grêle et le contrôleur de l’INAO, l’ennemi le plus redouté du viticulteur. D’où ce dicton : le vigneron pleure trois fois dans l’année, en avril parce qu’il a peur du gel, en août parce qu’il a peur de la grêle, en octobre parce qu’il manque de barriques.

Hectolitre : Représente généralement cent litres. Cette mesure varie selon les circonstances et selon la destination finale de la quantité de vin considérée. Exportation, consommation personnelle, déclaration de récoltes pour les douanes et le fisc, discussion avec les viticulteurs voisins.

Jésus-Christ : Sorte de hippie mystique ayant vécu en Palestine il y a près de 2 000 ans. Inventeur de la technique de la transformation de l’eau en vin. Personne jusqu’à présent n’a réussi à reproduire sa formule qui serait pourtant bien utile aux viticulteurs lors des années à faible rendement.

Nerveux : Se dit indifféremment du vin qui allie force et vivacité ou du vigneron quand il remplit son formulaire d’ISF ou attend la visite du contrôleur de la répression des fraudes.

Rosé : Vin qui facilite la sieste et améliore les performances à la pétanque.

Parker (Robert) : Robert Parker adore un certain type de vin, vanillé, boisé, torréfié. C’est au fond bien pratique, en un seul verre de vin, on prend ainsi un dessert à la vanille, en même temps qu’un café avec le cure-dents en prime. Bien qu’ils passent tous les deux leur vie un ballon à la main, Robert et Tony Parker n’ont aucun lien de parenté.

Articles similaires

Commenter cet article