Home À la Une En vélo Simone !

« Avec Yves Simone soyons tous guides pour Bordeaux » c’est le nom de la liste qui est parvenue à l’arrache à s’inscrire quelques heures avant la limite légale pour participer aux élections municipales à Bordeaux.

Yves Simone reconnait que l’appellation est un peu longue, mais c’est à l’image de son programme fleuve (garonnesque devrait-on dire) et des bavards qui composent sa liste…

Avec Simone et ses comparses, un point presse devient un moment joyeux, convivial, inspiré et théâtral. Pour définir sa démarche et le pourquoi de sa participation à ces municipales, les mots fusent : « nous nous voulons indépendants, potaches, décalés, poil à gratter, anti-conformistes, centrales mais pas centristes, nous sommes là pour secouer les cocotiers…»

yves-simone-bordeaux-2L’humour est présent : « on n’est pas sûr de remporter ces élections mais si nous arrivons à faire passer quelques idées nous en sortirons vainqueurs » ou encore : « il n’y a pas chez nous d’énarque ni de diplômé d’HEC mais cela ne nous empêchent pas de savoir ce qui est bon pour notre ville ».

Yves Simone décline son CV : 56 ans, 35 consacrées à son job de guide touristique, chroniqueur à TV 7 et une vie passée sur un vélo.

Son programme se veut imaginatif et original. Le grand événement culturel ? il sait quoi faire à pas cher : ouvrir l’Opéra et le grand Théâtre durant l’été pour profiter du pouvoir attractif de ces lieux magiques.

Yves Simone, homme au grand cœur, veut lancer une opération humanitaire en faveur du peuple haïtien. Pour le financer, il envisage de demander aux touristes une participation de 1 euro, sous la forme d’une taxe spécifique.

Ecolo dans l’âme, il préconise l’instauration de menu végétarien dans les cantines scolaires deux jours par semaine. Questionné, il rassure les demi-pensionnaires : « oui les frites sont un plat végétarien ».

Pour lui les grands oubliés de cette campagne ce sont les restaurateurs, grands artisans de l’animation à Bordeaux, il demande à ce titre qu’on cesse de les harceler avec des règlements tatillons.

Durant cette campagne, Yves Simone et ses troubadours nous ont promis quelques happenings surprises… A suivre. 

Articles similaires

Commenter cet article