Home Mon Quartier Fondaudège & St-Seurin Doda de l’ordre et de l’absurde

Une petite boutique-atelier vient de s’ouvrir rue Judaïque. Il s’agit de Doda, un commerce de détails thématique plein de futilités délicieusement indispensables. Rencontre. 

À l’origine de Doda, il y a deux amateurs d’art sous toutes ses formes. Lise Grelier est styliste et diplômée de Esmod. Elle a été costumière pour le cinéma à Paris et est revenue sur Bordeaux il y a quatre ans.

Son créneau : récupérer des vêtement obsolètes des années 1920 à 1990 et les réajuster pour en faire de nouvelles pièces. Thibault Renesson Philipon est bordelais et combine son Do – enseignant en lettres – et son Da – plasticien et photographe. L’adresse était connue du voisinage pour ses ventes éphémères. Elle est passée aujourd’hui en mode permanent. Cet atelier sert aussi de lieu d’expositions. Des talents déjà affirmés comme des artistes en devenir y présenteront leurs œuvres. C’est le cas de Jo Brouillon, Irving S. T. Garp venu de Belgique, Ron Vargas, Zevs, Karl Baudelere, Marc Lamey, Robert Schwarz, Matthieu Soudet, Jean-Luc Vertut, pour commencer.

«Chez Doda, quelqu’un qui n’a pas les moyens peut venir s’acheter une fripe à 5 €, un dessin à 50 € ou bien une toile sous cotée mais d’une excellente qualité, avance Thibault Renesson Philipon.

QUID DU NOM ?
Mais alors d’où vient ce nom ? Doda, dis donc ?! « Nous voulions un nom qui évoque à la fois ce que nous allons vendre tout en suscitant l’interrogation », raconte Thibault Renesson Philipon. Risquons-nous à cette hypothèse : Doda ne serait-il pas la rencontre entre Eros et Thanatos ? Pour éviter que ce quartier bien pensant de Saint-Seurin ne se pose trop de questions, on a substitué une autre explication : Doda serait la rencontre entre l’Ordre et l’Absurde.

« C’est la mélodie des mots qui m’a plu », explique cet expert en lettres. « Il y a dans ce nom l’idée d’harmonie et de fantaisie et que l’esthétique est un savant mélange entre le connu qui rassure et l’inconnu qui suscite l’intérêt », renchérit-t-il. Une pincée d’audace, un brin Doda, quoi.

 

Doda, 72 rue Judaïque
Tél. : 06 09 95 16 71
www.doda-bordeaux.com 

 

Commenter cet article