passion-beaute
Home Mon Quartier Fondaudège & St-Seurin Charcuterie Rousseau, s’il n’en reste qu’un…

Le diagnostique de Christian Rousseau sur le devenir de sa profession n’est guère encourageant. Le nombre d’apprentis aux durs métiers de boucher et de charcutier diminue chaque année. Les éleveurs ont le couteau sous la gorge et les commerces de bouche font peur aux banquiers. Raison de plus pour faire honneur, pendant qu’il en est encore temps, aux plats cuisinés confectionnés avec amour et talent par ce digne représentant de l’artisanat gourmand, Christian Rousseau. Ce Royannais a eu le coup de cœur pour la rue Fondaudège. En quelques semaines il est parvenu à fidéliser une clientèle de quartier nostalgique des produits qui faisaient la réputation de la Maison Ladoire installée à cette même adresse. Boudin, pâtés, saucissons, rillettes, auxquels s’ajoute une spécialité maison, le jambon à l’os, que Christian Rousseau travaille dans la perfection. Depuis qu’il est arrivé, il s’est intéressé à une spécialité du terroir, le Grenier Médocain. Pour le confectionner il est parti en stage dans le Médoc et ses clients sont les premiers à le féliciter. Preuve de son intégration au pays.

Christian Rousseau
111 rue Fondaudège
05 57 99 20 08

1 reply to this post
  1. Magnifique! Essayez l’andouillette, le jambon à l’os, le boudin blanc… Une merveille de finesse et d’amour du métier, ce rare charcutier (et traiteur !) qui fait tout lui-même et nous offre des goûts, des parfums, des nuances toujours plus rares dans notre quotidien. C’est de la culture, ça, messieurs-dame !

Répondre à Pauline Cancel reply