Home À la Une Bordeaux, l’architecture et son double, y’en a pas deux !

En plus des touristes de passage, Bordeaux ne cesse d’accueillir de nouveaux résidents qui veulent découvrir leur cité. Ils doivent pour cela choisir le bon guide ! Le nouvel opus de Marc Saboya, Bordeaux, l’architecture et son double, publié aux éditions Le Festin, est à emporter partout.

De ses pérégrinations, Marc Saboya a relevé des détails architecturaux qui participent à l’identité de Bordeaux. Dans son ouvrage « Bordeaux, l’architecture et son double », l’auteur va au-delà des grands bâtiments qui confèrent à la ville son classement Unesco. Ici les chapitres s’enchaînent au gré des détails et du temps. Le recueil emporte les lecteurs de 1606 à nos jours. Les mots baladent les curieux de la façade de l’ancienne Faculté de Droit de Pey Berlan à la maison d’Édouard Robert, sur le cours de la Martinique.  On est également invité à lever la tête pour apercevoir les Mascaron art déco rue de Mexico, ou la vitrine pop art de la rue Porte-Basse. Pour l’immeuble des rues Saint-François et du Mirail, on découvre des atlantes traditionnels sur la façade et cet ouvrier soutenant sur son dos, un balcon. Marc Saboya donne aussi la place à l’architecture contemporaine avec Ginko et l’élan des éco-quartiers.

Empli d’anecdotes et d’explications – 123 chapitres au total – ce livre, joliment illustré par des dessins en noir et blanc de l’auteur, transmet le virus de la curiosité dont Marc Saboya est atteint.

Le succès du premier volet
Docteur en histoire de l’art contemporain, professeur à l’Université Bordeaux III, critique de l’architecture, chroniqueur pour la revue Le Festin… Marc Saboya, « explorateur urbain », est un historien prodigue. Ce nouvel ouvrage fait suite au recueil Ordre et Désordre. Fragments d’architecture contemporaine à Bordeaux sorti aux éditions Le Festin. Il reçut le Grand Prix du Livre d’Architecture en 2008, année de sa sortie (organisé par France Culture, Archiscopie et arc en rêve Bordeaux). Dans ce premier livre consacré à l’architecture bordelaise, l’auteur avait appréhendé la ville comme un terrain d’exploration. Au fil des pages, on retrouve ses chroniques du Festin où il donne les clés d’une partie des mystères de Bordeaux : fantômes de pierre, anges dans le béton, un bateau pirate. Avec ce nouvel ouvrage, Bordeaux n’aura plus de secret pour ses visiteurs !

 

Mais aussi…
Dans la bibliothèque de Bordeaux Quartiers, on trouve également :

- « Bordeaux, petits secrets et grandes histoires » et « Bordeaux Secret et insolite »
Deux livres originaux signés de Philippe Prévôt et Richard Zéboulon, aux éditions Sud-Ouest.

- l’élégant « Bordeaux, histoire de portes » de l’architecte Henri Colombani aux éditions de l’Entre deux Mers.

- l’effronté « Petit dictionnaire absurde et impertinent de Bordeaux et de la Gironde » de Jean-Pierre Gauffre.

- l’incontournable numéro « Un tour de ville en 101 monuments » du Festin.

Bordeaux c’est aussi une merveilleuse gastronomie et les recueils qui vont avec ! Pour les bonnes adresses se munir des ouvrages sélectionnés :

- « le guide Ballarin », du célèbre chroniqueur aux éditions Sud-Ouest
- « les meilleurs restos de Bordeaux », signé Donatien Garnier aux éditions Les Beaux Jours
- « Dubern, une maison Bordelaise depuis 1894″ chez Confluences

Sans oublier deux ouvrages sur le marché des Capus :
- « Les Capucins : Géographie du ventre » de Christophe Dabitch
- »Les Capus, un marché dans tous ses étals » du photographe Jérémie Buchholtz

Commenter cet article