passion-beaute
Home Mon Quartier St-Michel Ambassade des Services, bonnes volontés sans frontière !

SOLIDARITÉ De la vente de papiers et crayons à l’offre de services divers, ce lieu atypique du cours de l’Argonne propose à la vie de ce quartier un espace d’échange et de rencontre.

L’article premier de la déclaration des droits de l’Homme prend ici tout son sens . À « l’Ambassade des Services », effectivement, « les êtres humains (…) doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ». Chez Alain Garnier, on ne trouve pas les chocolats Ferrero Rocher mais des bonbons, des chewing-gums et des guimauves que les écoliers viennent acheter à la sortie des classes.

Cette ambassade reçoit tout le monde sans vigile ni service d’ordre à l’entrée. Ouverte  il y a dix ans, cette drôle de papeterie propose bien plus que des enveloppes et des crayons à ceux qui ouvrent sa porte. Après un passé en tant qu’éducateur spécialisé, Alain Garnier, le maître des lieux, a choisi de prendre un virage professionnel toujours tourné vers les autres.

L’idée est alors née d’ouvrir une plateforme de services destinée à ceux qui « prennent des initiatives et qui ont besoin du plus petit crayon au secrétariat complet », explique l’intéressé.

C’est ainsi qu’est née l’Association Conseil pour le Développement Local (ACDI) appelée plus communément « l’Ambassade des Services ». « Quelqu’un qui monte sa petite entreprise par exemple, il va en prendre plein la tête, il va être confronté à beaucoup de difficultés, raconte Alain Garnier. L’Ambassade des Services est donc là pour l’accompagner ». Reste que ce genre de  prestations généreuses ne nourrit pas son commerce. Pour y parvenir Alain Garnier  joue la carte de la polyvalence : « pour financer cette offre de services, il nous fallait d’autres entrées et c’est pourquoi nous avons également une papeterie en plus des sucreries car il y aura toujours des gourmands et on aura toujours besoin d’un papier et d’un crayon » !

Faciliter la vie de chacun

Destinée au départ aux jeunes entrepreneurs, l’Ambassade des Services reçoit maintenant des associations, des familles, des demandeurs d’emploi, des étudiants mais aussi des particuliers  en situation d’échec lorsqu’ils sont confrontés aux tracas de la vie quotidienne. C’est le cas de cette petite dame qui entre dans la boutique et demande à ce qu’on l’aide à changer la pile de sa montre. Ce qui sera fait à la … seconde.

Cette ambassade est en fait une sorte de fourre-tout solidaire, le but étant de créer du lien et de faciliter la vie de chacun. Le papetier solidaire a créé sur cette base un réseau de personnes polyvalentes capables de rendre divers services, de l’assistance informatique à l’aide comptable ou encore à l’élaboration de supports de communication

L’association a également mis en place une bibliothèque inspirée du mouvement des passe-livres : « Au lieu de jeter leurs livres, nous proposons aux gens de venir les déposer ici. Ensuite, nous les trions et nous les remettons en circuit. On peut les échanger, les consulter sur place, les emprunter. Ce genre d’initiative participe à la vie de quartier » se réjouit Monsieur l’ambassadeur, toujours soucieux de rendre service, quitte à se disperser. La fréquentation de son ambassade ne l’incite pas réduire son offre : « Il y a toujours plein de monde ici quand je viens me fournir en papeterie, raconte une habitant du quartier. Ça grouille de partout ! C’est un lieu précieux pour le quartier ».

Par Marie Blanchard


L’Ambassade des Services
253 Cours de l’Argonne
09 79
19 58 44
www.ambassade-acdi.com

Articles similaires

Commenter cet article